Les proverbes propres au Go sont comme n’importe quels proverbes : des principes généraux qui sont néanmoins sujets à des contre-exemples.

Il est cependant toujours bon de se les remémorer, notamment les dix préceptes de Shusaku, car ils offrent des idées de bases très importantes qui serviront à n’importe quel joueur, débutant ou expérimenté.

Les dix préceptes du Go

par Wang Chi Shin, repris par Shusaku

  1. La gourmandise n’apporte pas la victoire.
  2. Pénétrer la sphère gentiment et facilement.
  3. Si vous attaquez votre adversaire, surveillez vos arrières.
  4. Abandonnez le menu fretin ; combattez pour l’initiative.
  5. Laissez tomber le petit, accrochez-vous au gros.
  6. Si vous êtes en danger, abandonnez quelque chose.
  7. Soyez prudent, ne vadrouillez pas de ci de là sur tout le goban.
  8. Rendre coup pour coup si nécessaire.
  9. Si votre adversaire est fort, protégez-vous.
  10. Si votre groupe est isolé au centre d’une influence adverse, choisissez la voie pacifique.

Vous pouvez voir un approfondissement de ces proverbes par Otake Hideo 9p en lisant cet article de la Revue française de Go.

Proverbes stratégiques

  • Répondre au tsuke par un hane
  • Répondre au boshi par un keima
  • Répondre au keima par un kosumi
  • L’angle vide est mauvais
  • On chasse avec un keima
  • Un tobi n’est jamais mauvais
  • Le hane apporte la mort
  • Un ponnuki vaut 30 points
  • Un dos de tortue vaut 60 points
  • Un mur ne sert pas à faire du territoire
  • On réduit un moyo par un coup à l’épaule
  • Lorsqu’on menace de te couper un tobi, connecte et réfléchis ensuite

Source : The Nihon Ki-in, Handbook of Proverbs, (Volume One) Yutopian Enterprise, 2005

Proverbes généraux

  • Le monde est un jeu de go, dont les règles ont été inutilement compliquées,
    proverbe chinois
  • Les règles du go sont si élégantes, organiques et rigoureusement logiques que s’il existe quelque part dans l’univers une forme de vie intelligente, elle doit certainement y jouer,
    Emanuel Lasker, 27 années de suite champion du monde d’échecs
  • L’atari est un mauvais coup
  • Les murs ont peut-être des oreilles, mais ils n’ont pas toujours des yeux
  • Avant de dire qu’un coup est mauvais, vérifiez qu’un 9 dan ne l’a pas joué
  • On ne fait pas de territoires avec ses murs, on pousse l’adversaire dessus
  • Le point vital de mon ennemi est mon point vital
  • Il n’y a pas de points au centre

Source : The Nihon Ki-in, Handbook of Proverbs, (Volume One) Yutopian Enterprise, 2005