Dans la catégorie des films dans lequel le jeu de Go apparaît, on peut maintenant citer « Mr Nice », dont voici le synopsis :

À la fin des années 60, Howard Marks quitte son Pays de Galles natal pour la prestigieuse université d’Oxford, où il découvre les plaisirs des soirées psychédéliques. Pour rendre service, il s’improvise passeur de marijuana. Il y prend goût. S’appuyant sur ses amitiés dans les services secrets et avec un chef de l’IRA, il développe un réseau de transport de cannabis entre le Pakistan et Londres. Il se retrouve bientôt à la tête du plus grand trafic de marijuana d’Europe.
Howard Marks se fait alors appeler MR. NICE : un contrebandier non violent et plein d’humour, qui deviendra une figure de la contre-culture britannique.

Alors que Howard traîne dans une de ses nombreuses soirées envoutantes, il rencontre une femme jouant seul à un jeu mystérieux… Lorsqu’il lui demande ce que c’est, elle lui répond d’une voix suave et mélodieuse : « Go » ; et n’en demandant pas plus, Howard fait un tour sur lui-même, s’apprêtant à s’en aller.
La femme ajoute qu’il s’agit du « Game of Go », et les deux partent dans un grand éclat de rire, amusés de la méprise.
Ci-dessous quelques screenshots.
Admirez notamment la beauté de la partie :

Lien permanent Publier un commentaire

2 Commentaires

  1. Jean-Luc Luyet
    Posté le 14/06/2011 à 10:08 Lien permanent

    C’est marrant, on dirait la partie de Shusaku (la fameuse partie « qui fait rougir les oreilles ») jusqu’à un certain coup, puis ensuite ils ont joué des pierres aléatoirement.

    Regardez notamment bien les formes sur la droite du goban, à comparer avec http://senseis.xmp.net/?EarReddeningMove

  2. Monique Golay
    Posté le 26/07/2015 à 08:03 Lien permanent

    J’ai fait découvrir le Go à JK Rowling:

    J’ai reçu une gentille note personnelle de la célèbre JK Rowling, l’auteur qui a créé Harry Potter, c.f. pièce jointe.

    Je l’ai rencontrée dans un tea-room à Edinbourg en novembre 2014. J’étais en train d’étudier des figures du jeu de Go et Joanne m’a demandé: « What’s that? » (« Qu’est-ce que c’est? ») en référence au jeu de Go. Le Go est un jeu d’esprit chinois ancien de 4’000 ans, plus vaste que les Echecs. Ses règles sont plus simples que celles des Echecs, mais ses variations sont plus nombreuses et plus complexes. Autant que des physiciens de haut niveau sont généralement fascinés par le Go, ce jeu est également thérapeutique pour des personnes qui sont concernées par la maladie mentale. Go est un jeu très esthétique et il attire l’œil. En tous cas, il a attiré l’œil de Joanne. Elle était si ravie de découvrir le Go que nous avons papoté un petit instant. Je ne l’avais d’abord pas reconnue, car elle avait les cheveux attachés en une queue de cheval et elle portait des lunettes. Alors quand elle m’a dit qu’elle était l’auteur de la série Harry Potter, je lui ai dit que j’avais écrit un roman sous la forme d’un voyage dans le temps pour parler d’une généalogie familiale. Comme sa série Harry Potter est, comme elle me l’a dit, une manière de décrire des faits de famille, elle était curieuse de voir mon manuscrit que j’avais sur moi dans une clé USB. Je lui ai donné ma clé USB et, plusieurs mois plus tard, elle m’a renvoyé le manuscrit avec une gentille note disant qu’elle avait « adoré » les aventures de mon personnage. Curieux, n’est-ce pas? Autant que Joanne, dans une interview précoce (https://www.youtube.com/watch?v=kn7nlfoMcwQ) avait dit que l’idée de l’école de magie est venue à elle, autant Joanne est venue à moi me demandant ce qu’était le jeu de Go.
    http://astromagic.e-monsite.com/album/kind-personal-note-by-jk-rowling.html#AYcRPQfS0BYWGzaR.01

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais publié ni partagé. Les champs requis sont marqués par *

*
*